Tout démarre par un constat

Il est fréquent que des personnes atteintes de maladies ou de problématiques graves se retrouvent dans l'incapacité de gérer leur quotidien, non pas d'un point de vue matériel - les aides en ce domaine sont nombreuses -, mais sur des plans psycho-émotionnels.

Ces dimensions quotidiennes ne peuvent pas être prises en charges facilement par les institutions de santé: il s'agit souvent d'ambiance de travail, de difficultés familiales, de stress récurrents, etc.
Or, une maladie vécue dans ce contexte - qu'elle soit physique ou psychique - est difficile à soigner...

Ces personnes ont besoin d'un moment de calme, de faire des prises de conscience, de récupérer leur énergie vitale...

Mais pour cela, elles ont besoin de sortir de leur "bocal" !

Les lieux de « soins de l'âme » sont conçus pour ce premier objectif: obtenir un « sas » pour se reconstruire.

Les centres de « Soins de l'Âme »

L'idée de ces lieux repose sur la découverte de la « médecine symbolique© ». Cette méthode a été mise au point par Rose et Gilles GANDY à partir de 2005.

Ils ont découverts que les lieux de vie « reflétaient » les problématiques inconscientes de leurs habitants, qu'ils soient propriétaires ou locataires.

Il est maintenant admis que tout ce qui n'est pas réglé par un individu, à quelque niveau que ce soit (physique, affectif, mental), finit par s'imprimer dans son corps sous forme de maladies et de désordres. Mais Rose et Gilles GANDY ont découvert que tout cela s'imprimait aussi dans les lieux de vie des personnes: maisons, appartements, lieux de travail, etc.

Or agir sur une partie, c'est agir sur le tout, pour peu que la conscience de la personne qui intervient (thérapeute) et celle de la personne qui demande (patient) établissent le lien de cohérence.
Par leur pratique, Rose et Gilles ont expérimenté que le fait d'agir à la fois sur un individu et sur sa maison était bien plus pertinent en terme de résultat sur les problématiques de tout ordre. Ils ont nommé cette méthode « Médecine Symbolique© », car les messages reçus dans les lieux de vie s’expriment par symbole et parce que les réponses à y apporter sont aussi portées par des symboles.

Les lieux de « soins de l'âme » tiennent compte de ce deuxième facteur : l'Humain est malade parce que son environnement est malade. On ne peut soigner l'un sans agir sur l'autre.

Il faut aussi soigner l'âme

Les méthodes de soin du corps sont très nombreuses, et se développent sans cesse. Il en est de même pour les problématiques « psy ».
Mais parallèlement, de nouvelles maladies apparaissent...

La « Médecine Symbolique© » constate que la troisième dimension de l'être Humain - nommée « âme » dans notre tradition -, pourrait être la cause de bien des problématiques modernes.

Aussi, ne pas soigner cette partie revient à se priver d'une chance supplémentaire de guérison.

Pourquoi l'âme serait-elle malade? Parce qu'elle ne se réalise pas comme elle le voudrait. C'est souvent ce fait méconnu qui entraîne ou aggrave les maladies que nous voyons apparaître.

Les lieux de « soins de l'âme » ont pour vocation principale cette mission : aider les personnes à se reconnecter avec leurs dimensions profondes, afin qu’elles puissent s'épanouir dans leur quotidien.

Lien avec les séjours actuels de "Soins de l'Âme"

L'organisation des lieux

Les personnes hébergées pourront :

  • recevoir des soins en médecine symbolique;
  • recevoir des soins par d'autres approches : soins du corps, soins de l'esprit, sorties sur des lieux sacrés réputés guérisseurs;
  • bénéficier d'un environnement ressourçant : nourriture bio vivante, espaces naturels, lieux calmes et propres, etc.;
  • participer à des exercices corporels collectifs (qi gong, yoga, marche, etc.);
  • participer à des activités collectives utiles qui créent du lien (cuisine, jardinage, etc.);
  • participer à des activités de création à but thérapeutique (dimension artistique sous toutes ses formes);
  • Assister à des séances collectives orientées vers le « beau », créant du « lien » (musique, chant, danse, expositions, conférences, partages, etc.).

Toutes ces activités ont pour but d'aider les personnes sur tous les plans (corps – âme – esprit) par des actions remettant de l'harmonie là où la maladie avait mis du désordre.

Afin que la conscience s'éveille à la beauté de la Vie...